750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pesto rosso

Bien que j'adore cuisiner, nous mangeons souvent des pâtes à la maison !Souvent le dimanche soir, lorsque j'ai pas le temps de cuisiner ou souvent simplement parce qu'on a envie de pâtes ! Alors j'essaie toujours d'avoir un pot de pesto maison dans le frigo ou une barquette de sauce tomates maison au congélateur. Ça sauve beaucoup de repas ! J'alterne entre pesto à la genovese classique et pesto rosso faits maison. C'est facile et rapide à faire et bien meilleur que les pesto industriels à l'huile de tournesol et avec de la cochenille (pour les pesto rosso ! ) Essayer je vous assure que vous ne serez pas déçus ! Et si il vous en reste vous pouvez l'utiliser dans des tartes, quiche, cake,... et même le congeler en petite portion et le sortir en cas de besoin.

Pesto rosso

Ingrédients pour un gros pot :

  • 150 g de tomates séchées
  • 60 g de pignons de pin 
  • 1 petit bouquet de basilic
  • 2 gousses d'ail
  • 50 g de parmesan râpé
  • 10cl d'huile d'olive
  • sel
  • poivre

Préparation :

Rincer puis sécher les feuilles de basilic.
Faire réhydrater les tomates séchées pendant 2 min dans un bol d’eau bouillante.
Les égoutter puis bien les sécher avec du papier absorbant.
Les couper ensuite en morceaux puis les mettre dans le bol d’un blender.
Peler puis presser les gousses d’ail et les ajouter dans le blender. Ajouter ensuite, les pignons, les feuilles de basilic, le parmesan râpé, une pincée de sel, un peu de poivre et la moitié de l’huile d’olive.

Mixer.
Rajouter de l’huile petit à petit si besoin jusqu’à obtenir un mélange lisse.
Verser le pesto dans un bocal en verre et recouvrir d’huile d’olive.
Se conserve plusieurs jours au réfrigérateur.

Astuce :

on peut aussi utiliser des tomates séchées à l’huile.
Dans ce cas il ne faut pas les réhydrater mais bien les égoutter.
Vous pouvez aussi diminuer la quantité d’huile utilisée, 5 cl suffiront.

Pesto rosso
Pesto rosso

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article